Repères revendicatifs

Adoptés en mai 2007 et mis à jour le 1 octobre 2008 par le CCN (comité confédéral national de la CGT), les repères revendicatifs sont complémentaires du document d’orientation voté lors du 48e congrès en avril 2006. Ils visent à aider les syndicats de la Cgt, les salariés, à construire leurs revendications. Cette démarche de construction revendicative, en rapport avec l’orientation décidée lors du congrès de Lille en 2006, porte bien notre volonté de construire les luttes avec les salariés au plus près des lieux de travail.

Préambule Il y a une différence entre repères revendicatifs et revendications.

Les repères revendicatifs de la Cgt ne sont pas une fin en soi. Ils ne sont pas des pièces de musées accrochées au mur pour l’admiration des visiteurs. Ils ne sont pas les tables de la loi. Ils sont des outils dont l’utilité, l’efficacité et la réussite ne dépendent que de ceux qui s’en servent et les utilisent. Meilleur sera l’outil, mieux nous pourrons avancer et plus le travail sera facile.

Cependant un outil seul est un objet mort, inutile. C’est l’homme qui utilise l’outil ; c’est le travail humain qui met en oeuvre, qui donne vie à l’outil. De la même manière les repères revendicatifs de la Cgt doivent être un outil performant dont s’emparent les syndiqués, les salariés pour les faire vivre et les transformer en revendications. Les repères revendicatifs de la Cgt indiquent la direction. Ils sont des phares, des balises qui guident et donnent le sens. Ils permettent à la fois d’éviter les écueils, de donner la direction, de se projeter et d’éclairer le réel. Ils permettent d’interpréter et de comprendre la réalité et de fixer des objectifs. Cependant pour aller à un même endroit il y a plusieurs chemins. Ce sont les salariés qui les choisissent et qui les tracent. La revendication appartient bien en propre aux salariés.

Ce sont les salariés qui s’emparent des analyses, qui intériorisent ce qu’ils considèrent être leurs droits et leur dû, qui s’approprient l’ensemble et le transforme en revendications. Travaillons dans chaque organisation Cgt ces repères revendicatifs. Ce n’est évidemment pas la simple addition de diverses aspirations, de toutes les revendications. Ils sont beaucoup plus qu’une accumulation. Leur cohérence est donnée par le but à atteindre : construire, avec les salariés, un statut du travail salarié. Nos repères sont notre bien commun. Ils doivent viser à l’essentiel : être l’outil pour l’action consciente des salariés.

Consultez les repères revendicatifs