Salaires des fonctionnaires La ministre n’a pas convaincu les syndicats

Toutes les organisations syndicales de la fonction publique CGT, CFTC, CGC, FO, FSU et Solidaires, à l’exception de la CFDT viennent de manifester par un communiqué leur complet désaccord avec les propositions de la ministre, relatives aux rémunérations, aux parcours professionnels et aux carrières dans la Fonction publique présentées le 16 avril.

Principal point de désaccord, le gouvernement ne veut pas aborder la question de la valeur du point d’indice avant mi-2014. Ce qui est évidemment "inacceptable" car les organisations syndicales n’ont eu cesse, depuis des mois, de rappeler les pertes de pouvoir d’achat et la nécessité de rompre avec la politique de gel sans précédent de la valeur du point d’indice. "La dépréciation des carrières et des qualifications, et le tassement de la grille indiciaire de rémunération et des déroulements de carrière appellent des réponses d’urgence" affirme le communiqué commun.

Les syndicats revendiquent "au-delà de la nécessaire revalorisation de la valeur du point d’indice, un abondement de points d’indice, uniforme, immédiat et significatif, permettant le rattrapage des pertes accumulées. Après avoir obtenu l’abrogation de la journée de carence, elles demandent que cette mesure soit maintenant effective. Au-delà des carrières et des rémunérations, elles soulignent de nouveau la nécessité d’en finir avec les suppressions d’emplois dans de nombreux secteurs de la Fonction publique qui dégradent encore la qualité du service public et détériorent les conditions de travail des agents."