Amiante : signez la pétition de soutien aux victimes

Les cheminots, les agents des Industries Electriques et Gazières, les mineurs, les sous-traitants y compris d’entreprises listées, certains Dockers et d’autres encore, malgré les preuves irréfutables de leurs expositions massives à l’amiante et le nombre catastrophique des maladies professionnelles et décès inhérents, sont exclus des dispositions du Préjudice d’Anxiété.

La Cour de Cassation par sa posture de stricte limitation de reconnaissance du Préjudice d’Anxiété aux salariés des entreprises listées en ACAATA par le Ministère du Travail, génère une ségrégation de traitement inconcevable et surtout injuste.

Cette injustice flagrante et intenable nécessite de modifier la loi, cette dernière étant complètement inadaptée, obsolète.

L’entreprise EDF de son côté justifie sa volonté de restreindre les droits des victimes, au prétexte que depuis 1977, elle aurait mis en œuvre toutes les mesures pour éviter une exposition fautive. Ce n’est pourtant qu’en 1998 qu’un accord amiante a vu le jour au sein des établissements et les centaines de condamnations en FIE confirment leur culpabilité.

Par respect pour les victimes et s’agissant d’une entreprise qui demeure un symbole national qui a vocation à se montrer exemplaire sur ces questions, qu’est ce que le gouvernement entend faire pour que les engagements antérieurs soient toujours de mise dans cette entreprise où l’état reste largement majoritaire ?

Signez la pétition :

https://www.change.org/p/fnme-cgt-s...

Voir_en_ligne: https://www.change.org/p/fnme-cgt-s...