La CGT Cheminots de Puyoo et Orthez appelle à un nouveau rassemblement le vendredi 19 avril à 10h30 en gare d’Orthez pour le maintien du service public

17 avril 2013

Alors que les chiffres d’affaires et la fréquentation de nos trains TER et VOYAGES sont en constante augmentation en gare d’Orthez et de Puyoo, la direction de la SNCF supprime des emplois et des heures d’ouverture de guichet. La mobilisation de tous (usagers, cheminots et élus locaux) a permis de repousser la mise en place du projet initialement prévue le 09 décembre 2012. Réagissons tous pour sauvegarder des gares humanisées au service de l’usager des transports qui supporte au quotidien les retards, les suppressions de trains et les rallongements de temps de parcours liés aux travaux importants et contraignants qui s’étaleront durant toute l’année 2013.

Depuis le 08 Mars les agents vente et escale sont en grève tous les vendredis. Malgré Les actions des cheminots, des usagers et des élus locaux la direction a mis en application sa restructuration de manière unilatérale à compter du 01 avril 2013 avec les conséquences suivantes.

Pour Orthez :

  • suppression de 26 heures hebdomadaires d’ouverture de guichet (ouverture du guichet à 12H10 le dimanche et les jours fériés par exemple)
  • suppression d’un poste de vente (2 agents)
  • dégradation des conditions de travail des agents en gare d’Orthez : -Augmentation des risques psychosociaux (colère des usagers qui ne comprennent pas la fermeture du guichet alors que du personnel qualifié et compétent est présent en gare, difficulté de fermer le guichet à 18H25). Les altercations, les insultes sont fréquentes depuis le 01 avril et la direction les minimise -Mixité des métiers escale vente dans la même journée de travail qui génère un stress et des risques psychosociaux accrus -Amplitudes horaires augmentées (5H45 à 14H45 et 14H45 à 22H55 par exemple) -18 variantes horaires sur une semaine

Pour Puyoo :

  • suppression de 52 heures hebdomadaires d’ouverture de guichet sur 104 durant toute la durée des travaux de rénovation de la gare
  • dégradation des conditions de travail des agents de l’infra assurant des missions de sécurité.

Durant ces 5 mois de luttes et de négociations (la restructuration a été annoncée mi novembre 2012 par la direction) les agents d’Orthez ont fait preuve de responsabilité et ont souhaité faire des concessions pour sauvegarder l’emploi en gare d’Orthez et un niveau de service public conforme au besoin des usagers.

A la table des négociations les cheminots ont concédé la mixité, la polyvalence des métiers, les efforts de formation, d’adaptation au poste de travail, les risques psychosociaux accrus pour maintenir l’emploi en gare d’Orthez. Face à ces avancées et ces mains tendues la direction n’a fait aucune concession

Les revendications actuelles des cheminots d’Orthez et de Puyoo sont simples :

  • Remise en place du poste de vente supprimé. Seule mesure susceptible de proposer aux usagers un service public ferroviaire de qualité et garantir des conditions de travail satisfaisantes aux agents
  • Garantir un volet d’heures d’ouverture du guichet satisfaisant pour les usagers. La dernière réunion avec la direction le jeudi 11 avril 2013 à Bayonne ) n’a pas débloqué la situation. Les décisions prises par la direction pour répondre à nos revendications sont les suivantes :
  • Non remplacement pour le poste de vente ! ! !
  • mise en place d’un vigile en fin de service (tous les jours)
  • embauche d’un CDD à temps partiel (renfort travaux ! ! ! !)

Au delà de notre désaccord sur le constat de l’activité voyage qui considère la gare d’Orthez comme peu rentable nous mettons en lumière les incohérences des décisions de la direction : SUPPRESSION D’UN POSTE DE CHEMINOT = embauche d’un CDD ET D’UN VIGILE

Quel est le bilan comptable de l’opération ? Qui paie la facture ?

Réagissons tous pour sauvegarder des gares humanisées au service de l’usager des transports qui supporte au quotidien les retards, les suppressions de trains et les rallongements de temps de parcours liés aux travaux importants et contraignants qui s’étaleront durant toute l’année 2013.

  • Exigeons des décideurs du conseil régional d’Aquitaine la reprise de la gare d’Orthez dans le périmètre de la convention SNCF / REGION
  • Obtenons tous ensemble le remplacement du vendeur d’Orthez

Les agents de la gare D’ORTHEZ et de PUYOO mettront en place les actions suivantes :

  • dépôt d’un droit d’alerte via le secrétaire du CHSCT motif : risques psychosociaux et conditions de travail dégradées.
  • Rendez vous avec l’inspecteur du travail le mercredi 17 avril 2013 (alerte sur les risques psychosociaux en gares d’Orthez et de Puyoo)
  • Mise en place d’une nouvelle pétition Usagers Cheminots
  • Organisation d’une manifestation en gare d’Orthez le vendredi 19 Avril à 10H30
  • Courrier et audience auprès du conseil régional Aquitaine (monsieur Uthurry)
  • Audience maire d’Orthez.

***

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *