Elections dans la Fonction Publique : la CGT progresse

25 octobre 2011

Après les élections prud’homales de 2008, celles dans la Fonction Publique Territoriale, les salariés appelés à voter lors des élections du 20 octobre dans la Fonction Publique d’Etat et Hospitalière, mais aussi ceux des activités postales, font massivement confiance à la CGT, tant au niveau départemental que national.

Ce vote massif des salariés valide notre démarche d’un syndicalisme force de propositions, de proximité, rassembleur, au service de luttes portées au quotidien pour :

  • la reconnaissance des qualifications et l’emploi qualifié,
  • la défense et le développement du service public,
  • des moyens à la hauteur des besoins des usagers,
  • l’amélioration des conditions de vie et de travail,
  • l’augmentation généralisée des salaires,
  • le refus de la RGPP,

Contrairement à ce que pouvaient laisser croire des données partielles diffusées par le Ministère de la Fonction Publique le vendredi 21 octobre, la CGT se renforce dans la Fonction Publique de l’Etat. Dans quasiment tous les établissements et les administrations, elle progresse, alors même, que plus de cent mille salariés, qui votaient majoritairement pour la CGT, ont été transférés à la Fonction Publique Territoriale et ne faisaient plus partie du corps électoral. Renforcée, par exemple, comme premier syndicat aux Ministères du Budget et des Finances et à celui de l’Ecologie, notre organisation réalise également des avancées notables, notamment à l’Education Nationale. Les résultats globaux encore provisoires, dans l’attente du vote le 22 novembre des agents de la Justice et des fonctionnaires de France Télécom, placent la CGT à 15,4 % environ, en hausse de plus d’1 point à périmètre constant. Même en incluant les résultats de l’enseignement privé sous contrat qui, jusqu’à présent, n’étaient pas pris en compte pour la représentativité syndicale, la CGT avec 14,7 % conserve sa troisième position dans la Fonction Publique d’Etat.

Les résultats de ces élections sont essentiels car ils déterminent les droits et moyens dont disposent les organisations syndicales qui, pour participer au dialogue social, doivent être présents dans les comités techniques.

A ce jour, localement, nous avons connaissance des résultats suivants :

  • Fonction Publique Hospitalière : 44 % pour les Comités Administratifs Paritaire Départementaux et 45 % pour le Comité Technique d’Etablissement au niveau départemental (soit 10 points environ au dessus de la moyenne nationale). De même, nous devenons le deuxième syndicat au CHP de Pau, et à l’Hôpital Marin d’Hendaye la CGT devient la première organisation avec 59,17 % des voix sur l’ensemble des collèges, ….
  • UPPA, FERC SUP Pau Pays de l’Adour : 30,12 % (soit 15 points de progression)
  • FAPT : 39,06 % pour la CGT au comité technique national, mais 40,1 % au niveau régional.
  • Finances : la CGT est largement en tête au Comité Technique Ministériel (29,73 %), et obtient 36,40 % pour les commissions administratives
  • Travailleurs de l’Etat 21,64 % au national, soit la troisième organisation syndicale.
  • Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, la liste commune CGT-FSU obtient (les résultats provisoires) 35,1 % et obtient la première place.

l’Union Départementale remercie tous les personnels qui ont exprimé leur confiance dans la CGT et ont ainsi renforcé le syndicalisme de propositions, de lutte et d’unité. Nous y voyons un clair encouragement à poursuivre et à améliorer notre engagement pour une Fonction Publique toujours mieux au service de la population et du progrès social, à rebours des politiques actuelles.

***

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *