Hopital Marin à Hendaye : les salariés débrayent à l’appel de la CGT

24 janvier 2012




A l’appel de la CGT, les salariés se sont rassemblés à plusieurs reprises pour refuser la fermeture de lits et la suppression de postes.

La CGT (première organisation syndicale de l’établissement depuis des élections du 20 octobre 2011 dans la fonction publique), réclame depuis fin décembre l’annulation pure et simple d’un plan de rigueur qui met en péril tant le fonctionnement global de l’établissement que les conditions de travail des salariés.

La situation est d’autant moins compréhensible que l’établissement hendayais connaît une gestion saine puisque les excédents permettent d’alimenter les caisses de l’AP-HP.

Forts du soutien de la population, de l’association des familles et des patients, de certains élus locaux, les salariés entendent continuer à se faire entendre et refuser de la sorte les orientations fixées.

Partout, la CGT continue de dénoncer la dégradation et la casse des services publics, l’incohérence et la dangerosité pour les populations du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux (quand ce n’est pas davantage) et de la RGPP.

***

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *