Négociation régime de retraite complémentaire : tous dans l’action le 16 novembre

La négociation s’est ouverte aujourd’hui dans un flou savamment orchestré par le patronat. Elle doit fixer les dispositifs et le règlement concernant le nouveau régime unifié qui va se substituer aux régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco. Ce régime est déficitaire, dès sa création, par le manque de volonté du Medef de ne pas ouvrir le débat sur une augmentation des cotisations qui aurait permis d’équilibrer le régime. De ce fait, le niveau des pensions deviendrait la seule variable (…) –

les retraités dans l’action le 30 mars : manifestations à Bayonne et Pau à 10h30

Le 30 mars, unis, rassemblés, les retraités plus forts pour que 2017 soit une année de conquêtes sociales. 9 organisations : appellent à une nouvelle journée d’action nationale le 30 mars proposent une grande consultation sur la réalité de la situation des retraités en matière de pouvoir d’achat, la perte d’autonomie, leur volonté d’agir…. ci-joint : le lien vers la consultation http://www.retraitesencolere.fr/ le tract d’appel cgt et celui (…) –

10 mars : journée d’action unitaire des retraités pour la revalorisation des pensions

Neuf organisations syndicales de retraités, l’UCR-CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR Fonction publique, LSR, Ensemble et solidaires, ont décidé d’une journée revendicative le 10 mars prochain, pour exiger « une revalorisation des pensions. Partout préparons son succès. Décision a aussi été prise d’interpeller le ministère des Finances « au sujet de la demi-part fiscale retirée aux veuves et veufs, dont les importantes conséquences financières ont incité le gouvernement à décider de ne pas faire (…) –

RETRAITES : TOUCHE PAS A MA COMPLEMENTAIRE

Le 16 octobre prochain aura lieu la prochaine séance de négociations sur les régimes de retraite complémentaires des salariés (ARRCO) et cadres (AGIRC) du privé Les régimes de retraite complémentaire ARRCO et AGIRC représentent de 25 % à 56 % de la retraite totale des salariés du privé. Ces deux institutions essentielles de notre système de retraite connaissent un lourd problème de financement causé par le poids du chômage et la faiblesse des salaires. Le patronat refuse toute augmentation des (…) –

17 mars : 500 retraités à Pau, 250 à Bayonne dans la rue pour la revalorisation des pensions

Mardi 17 mars, 750 retraités ont manifesté sur le département pour : La fin du gel des pensions et leur indexation sur l’évolution des salaires. La création d’un minimum retraite équivalent au SMIC pour tout retraité ayant une carrière complète. La mise en oeuvre en 2015 de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement. La prise en charge par la Sécurité sociale de la perte d’autonomie. Le développement et le renforcement des services publics, en particulier dans le domaine de (…) –

Pouvoir d’achat, pensions gelées, services publics, accès aux soins, les retraités ont défilé par milliers dans l’unité

Mardi 17 mars 2015, 750 retraités ont manifesté à Bayonne et Pau pour : le pouvoir d’achat, les retraites complémentaires, le service public et l’autonomie. Les retraités revendiquent : – La fin du gel des pensions et leur indexation sur l’évolution des salaires. – La création d’un minimum retraite équivalent au SMIC pour tout retraité ayant une carrière complète. – La mise en oeuvre en 2015 de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement. – La prise en charge par la (…) –

Manifestation nationale unitaire pour la revalorisation des retraites

Le mardi 3 juin 2014 sera l’occasion pour plus de 13 millions de retraités de manifester à l’appel unitaire de l’intersyndicale CGT-FO-CFTC-FSU-Solidaires-LSR-UNRPA-FGR-CGC contre le gel et pour la revalorisation des pensions et retraites. une soixantaine de militant-e-s et syndiqué-e-s du 64 et du 40 participeront à la manifestation à Paris. Un rassemblement est également organisé à 15h à Tarbes, place de Verdun En annonçant, en avril, la suppression de la revalorisation des retraites qui devait (…) –

AGIRC et ARRCO : Mise sous tutelle des régimes complémentaires

La fusion entraînerait la disparition du seul organisme qui impose aux employeurs de reconnaître le statut cadre : l’Agirc. Une renégociation dans toutes les branches serait alors incontournable, entraînant un tassement de toutes les grilles salariales : les cadres seraient payés comme des employés, les employés comme des précaires et l’Apec serait aussi remise en cause. Décidément, le statut cadre est bel et bien un enjeu pour l’ensemble des salariés. AGIRC et ARRCO : Mise sous tutelle des régimes (…) –